scarabee



Le mot     scarabée en égyptien, khéper,     sert à écrire les verbes     "devenir", "se transformer" et à nommer le couronnement du roi "Neb-khéperou-Rê"     (Maître des transformations du soleil).
    Les mœurs du scarabée ont amené les Égyptiens à le comparer au     soleil. En effet, l'animal, à l'aide de son front et de ses pattes     antérieures forme une boule avec les excréments des mammifères. Puis avec     ses pattes postérieures, il fait rouler la boule jusqu'à un trou pour y     pondre son œuf.
Pour les Égyptiens, le scarabée poussant sa boule rappelle     la course du soleil dans le ciel. Le jeune coléoptère qui naît de la boule     qui l'a nourri pendant sa gestation est comparé à la naissance du soleil     tous les matins à l'horizon.

    Le scarabée revêt donc une importance capitale :
il incarne le dieu solaire     qui renaît tous les matins à l'aube,
il est un symbole de renaissance pour     les morts et un emblème protecteur pour les vivants.

    Sur les momies, le     scarabée est souvent posé près du cœur, siège de l'esprit.

Peut-être vous demandez vous pourquoi je parle de scarabées aujourd'hui, simplement parce que j'avais envie d'en envoyer quelques un à Marie de Louxor,

Voici une partie de ma (modeste) collection :

scarab_es_001

Marie est une Française qui vit en Égypte,
les évènements qui se déroulent actuellement sur les bords du Nil sont très inquiétants pour le devenir des habitants de ce pays magnifique,
elle les vit au quotidien avec ses amis Égyptiens et je pense souvent à elle,
que ce symbole de renaissance et de protection l'accompagne !


N'hésitez pas à aller faire un petit tour sur son blog, vous y découvrirez de bien jolies choses.

Bonne fin de semaine.